<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=1253913134619655&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

5 conseils pratiques pour optimiser ses emails marketing

Publié par Yannis Trebel

 

L’emailing de mass est mort, vive l’emailing personnalisé. Si vous faites encore parti des personnes qui utilisent des listings de personnes non qualifiées, il va falloir revoir votre copie. D’abord parce que ça ne marche plus et puis surtout parce que le Règlement général sur la protection des données (RGPD ou GDPR, pour General data protection regulation en anglais) ne vous permet pas de le faire. Votre cible doit savoir qui vous êtes, pourquoi vous lui écrivez et surtout sentir que le mail lui est adressé personnellement. Je vous livre cinq astuces pour optimiser vos emails marketing.


1/ Adressez-vous à des gens que vous connaissez

Utilisez le nom et/ou le prénom de votre destinataire représente vraiment un minimum. Viser tout le monde, c’est ne viser personne. Il est important de bien cibler vos destinataires afin que vos messages soient bien reçus. Votre email sera beaucoup plus efficace si la personne sent qu’il lui ait personnellement adressé. Un email de masse peut rapidement ressembler à de la publicité et ce n’est pas ce que les gens ont envie de retrouver dans leur boîte mail.

 PICTO-yannis

 

Les emails avec un sujet d’email personnalisé ont 26% de chances supplémentaires d’être ouverts.
Les messages personnalisés par email améliorent les taux de clic de 14% et celui des conversions de 10%.
Sources : Aberdeen et Campaign Monitor

2/ Adressez-vous à des gens qui vous connaissent

L’opt-in est le principe qui consiste à donner son accord pour recevoir des emails marketing. SI ce principe était déjà la règle, le RGPD vient le sacraliser. Les personnes qui recevront vos emails et vos newsletters doivent avoir donné leur accord. Elle doivent s’attendre à recevoir des informations de votre part pour ne pas avoir l’impression d’être dérangées. N’hésitez pas à ajouter à la fin de vos emails un paragraphes expliquant au destinataire pourquoi il reçoit cet email. Evidemment, vous devez également proposer un lien de désinscription, c’est la loi et c’est utile. Il est préférable de s’adresser à 100 personnes qui portent un intérêt à ce que vous faites plutôt que 1 000 qui n’en ont rien à faire.

3/ Personnaliser le message

“Ceci est un message envoyé automatiquement, merci de ne pas y répondre”, cette phrase est à proscrire. Le minimum est d’utiliser une adresse qui fonctionne, le mieux est d’utiliser votre propre adresse ou celle d’un collaborateur. Les gens ouvriront plus facilement un email quand il a été envoyé par quelqu’un plutôt que par une marque.

Chez Databox, les expéditeurs sont identifiés. Kévin ou Tory, vous savez avec qui vous échangez.

Il est important d’humaniser vos emails marketing. Les gens ont besoin de savoir à qui ils parlent afin de faire confiance. Un prénom suffit, il permet d’échanger avec une personne plutôt qu’avec un robot. N’ayez pas peur de mettre un peu de vous dans vos emails.

4/ Ne pas faire un mail trop beau

L’humanisation implique de ne pas trop soigner vos emails. Il ne doit pas ressembler à une publicité. Un email trop beau avec beaucoup d’images donnera une image commercial qui vous desservira. Si votre destinataire a l’impression de recevoir une publicité il ne sera pas réceptif et restera méfiant. Je vous conseillerai même de ne pas hésiter à ne pas le styliser. Le destinataire pensera que vous avez pris le temps de lui écrire personnellement, plutôt qu’avoir l’impression d’être noyé dans une liste de contacts dans Mailchimp.

Ceci est un email d’Agorapulse. Il fait parti d’un scénario de lead nurturing, et comme vous pouvez le voir il n’y a aucun effort graphique. Le but est de donner l’impression qu’Hannah d’Agorapulse nous a personnellement contacté.

5/ Un CTA simple et évident

Votre email doit permettre au destinataire d’aller plus loin dans son parcours d’achat. Il doit contenir un Call To Action (CTA) autrement dit, un bouton d’appel à l’action. Ce bouton doit être visible et proposer une action simple et évidente. Évitez les boutons “En savoir plus” et privilégiez les verbes d’actions conjugués à la première personne du singulier, exemple : “Je télécharge”, “Je m’inscris”, “Je prends RDV”, etc.

Myposeo utilise des CTA visibles, simples et clairs dans ses emails.

L’email marketing a encore de beaux jours devant lui, le tout est de savoir s'adresser aux bonnes personnes et de la bonne manière. L’humanisation de vos emails est une règle d’or. Oubliez la location de listing, l’envoi en masse d’un bel email en espérant accrocher un maximum de personnes. Le plus dur sera peut-être de réussir à construire sa propre base de contacts opt-in.

Des solutions existent, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour vous aider dans cette démarche qui peut être complexe et chronophage. Pour bien choisir, nous vous proposons un livre blanc gratuit afin de vous aider à trouver le bon partenaire.

Choisir la bonne agence - faites le test !

PARTAGER CET ARTICLE

Yannis Trebel
Publié par Yannis Trebel le 4/05/18
Originaire des hauts de la Réunion, Yannis est passionné par le marketing digital et se définit comme un "yab connecté". Il a fait ses études et ses premières armes en métropole. Fort d'une expérience de 3 ans dans son domaine, il a retrouvé ses racines et a intégré la Team Du Simple Au Double en tant que Brand Content Manager.

Le blog "Du Simple au Double"

Du Simple au Double est une agence de marketing digital, spécialisée dans le Social Media, la création de contenus et l'Inbound Marketing. Basé à La Réunion mais couvrant également la France, Maurice et d'autres territoires, nous aidons les entreprises à transformer les visiteurs de leurs sites en clients et véritables promoteurs !

A travers les articles de notre blog, vous pourrez :

  • Connaître les bonnes pratiques du marketing en ligne
  • Comprendre l'intérêt de l'Inbound Marketing
  • Avoir des exemples concrets d'utilisation des blogs et des réseaux sociaux pour trouver des clients

S'abonner au blog

Derniers articles