<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=1253913134619655&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Savez-vous avec qui vous ne voulez pas travailler ?

Cédric Hoareau

Cédric Hoareau

effect-1-blue-1

cover-negative-persona.jpg

Dans de précédents articles, nous vous parlions principalement du buyer persona et de son intérêt. Aujourd’hui nous allons nous attarder sur le negative persona, c’est-à-dire les personnes avec lesquelles vous ne souhaitez pas collaborer (ou que vous ne voulez pas mettre des efforts en œuvre pour les atteindre).


Il vous est sûrement déjà arrivé de signer un contrat, mais quelques jours plus tard vous le regrettez amèrement : la charge de travail est disproportionnée par rapport à ce qui avait été établi à la base, votre nouveau client vous sollicite à la moindre occasion... Si ces cas vous parlent, alors il est temps de définir votre negative persona, pour éviter ce genre de mésaventure !

1/ Pourquoi définir un negative persona ?

pourquoi-negative-persona.jpeg

Définir ses cibles (ses buyers personas), c’est avant tout bien les comprendre pour savoir où les trouver et rédiger des contenus qui les intéressent. Cette démarche n’est pas anodine, puisque définir très clairement une cible de choix permettra de générer des prospects qualifiés, ce qui est primordial dans une stratégie d’Inbound Marketing !

L'intérêt principal d’un negative persona est d’exclure de votre stratégie tous les clients qui ne vous correspondent pas. Vous pourrez ainsi vous focaliser exclusivement sur votre buyer persona (votre client idéal) et ne plus perdre de temps avec tout ce qui englobe le negative persona.

Cependant, il faut noter qu’au même titre que le buyer persona, le negative persona demande également un travail de fond. Vous devez vous poser les bonnes questions et cela tout au long du processus qui sera mis en place pour acquérir vos nouveaux prospects. Vous devez également vous demander comment les utilisateurs réagiront également face à votre image de marque et à votre façon de communiquer.

Ce qui est important de comprendre ici, globalement c’est qu’en fonction du persona, les plateformes à investir et le ton à employer vont différer.

2/ Les causes qui peuvent aboutir au negative persona

causes-negative-persona.jpeg

A vrai dire, les causes sont variées, car chaque entreprise a sa propre expérience et son propre vécu avec ses clients. Il est donc presque impossible d’établir une liste exhaustive de ces raisons. Néanmoins, il y a des raisons récurrentes ou plutôt génériques, et c’est sur quoi vous allez vous baser pour établir cette cible bien particulière. Voici donc trois raisons :

#01. Le relationnel

C’est un problème qui n’est pas nouveau et qui est vieux comme le monde. Si vous ne vous entendez pas bien avec un certain type de client, il est préférable de l’exclure. Cela joue beaucoup sur l’ambiance générale et le moral de l’équipe au quotidien. Si vous voulez que votre entreprise soit efficace, évitez les conflits inutiles !

 

#02. Le secteur d'activité

En effet, si vous vendez un produit ou un service qui n’est pas adapté au grand public par exemple, il ne faut pas avoir une stratégie généraliste (et inversement). Dans ce cas il faudra se spécialiser et viser un marché de niche pour être certain de taper dans le mille !

 

#03. Le coût financier

Il est important pour une entreprise de mesurer l’ampleur des actions marketing à mener afin de ne pas être pris de court et prévoir ainsi un budget dédié. En fonction de ce budget, certaines actions seront possibles et d’autres pas. Si certains leviers sont trop coûteux pour votre entreprise pour atteindre votre buyer persona principal, secondaire ou tertiaire, le jeu n’en vaut pas toujours la chandelle et cela ne sera pas très rentable.

3/ Les conséquences directes sur votre stratégie marketing

consequences-negative-persona.jpg

Avec un negative persona correctement assimilé et grâce à un contenu utile et ciblé vous allez ressentir des effets bénéfiques dont :

  • La qualité de votre trafic internet.
  • Un meilleur référencement sur les moteurs de recherche.
  • Une base de contacts saine et pertinente grâce à des prospects qualifiés.
  • Une communauté engageante sur les réseaux sociaux (grâce à un bon ciblage et en maîtrisant vos audiences vous allez pouvoir toucher les bonnes personnes au bon moment).

 

Pour conclure, vous devez retenir que le negative persona n’est qu’un aspect du buyer persona. Vous devez définir cette cible conjointement à votre persona. Afin que vous puissiez y parvenir, nous vous mettons gratuitement à disposition un ebook qui vous permettra non seulement d’établir votre negative persona, mais aussi votre buyer persona complet de A à Z !


New Call-to-action